Témoignage Alain Barbier AP2-2

By 1 juillet 2011Non classé

Mission d’évaluation du projet

Qui

Alain Barbier, Président de SEED Foundation et Guillaume ex-employé de Pierson Export

Projet

Soutenir les producteurs de la filière soja

Localisation

Mali – Sélingué

Alain Barbier, Président du Fonds, accompagné de Guillaume Héran, Responsable de marché chez Pierson Export, ont réalisé une mission afin d’évaluer les activités du projet et constater leurs impacts sur le terrain. Ils ont pu rencontrer l’équipe du partenaire local, l’ICD, et échanger avec de nombreux bénéficiaires.

Ils nous livrent aujourd’hui, a posteriori, leurs impressions sur cette mission et leur bilan du projet.

Alain Barbier, qui a déjà eu l’occasion de visiter ce projet en 2010, constate que :  » par rapport à ma dernière visite, les terres cultivées en soja sont beaucoup plus importantes au détriment du coton ! « . Il revient sur les raisons pour lesquels les producteurs sont encouragés à diversifier leurs activités avec le soja :  » La culture du soja est plus rentable que celle du coton. Elle ne demande pas d’apports en engrais chimiques et la commercialisation se fait au moment où la vente des céréales ne rapporte pas beaucoup d’argent aux producteurs. »

Cette mission d’évaluation leur a permis d’observer les impacts du projet sur le terrain et ils en tirent un bilan positif. Alain Barbier remarque que  » la récolte de soja, malgré le déficit de pluie cette année, est correcte ainsi que les prix de vente », alors que Guillaume note que « les paysans continuent de cultiver le soja même si l’appui du projet est terminé ».

Malgré ces avancées, le projet rencontre toutefois des difficultés. Guillaume explique ainsi que « les débouchés ne sont pas toujours évidents ». Le soja produit par les bénéficiaires est torréfié par l’ESOP pour être vendu à des éleveurs (source de protéines pour les animaux). Cependant, « la qualité de ce soja torréfié reste très moyenne et se retrouve en concurrence directe avec du tourteau de soja importé depuis l’Amérique Latine en gros volumes ». Guillaume revient également sur la « soif de l’or » qui s’est emparée des populations paysannes suite à la découverte récente de gisements d’or dans le pays: « certains producteurs ont abandonné l’agriculture pour se lancer dans l’orpaillage, mais les résultats sont maigres et peu encourageants ».

Il reste donc encore du travail à accomplir pour améliorer la qualité du soja, afin que cette culture soit de plus en plus rémunératrice pour les producteurs. Alain Barbier explique ainsi que « malgré ces problèmes, l’évolution du projet est très positive : l’association a même comme projet de se lancer dans la transformation du soja en tourteaux afin de prendre une part du marché importé ».

Guillaume, dont c’était la première mission sur le terrain, s’est déclaré « bluffé par le sens de débrouillardise des bénéficiaires, par leur capacité à fabriquer de nombreuses choses uniquement avec du matériel de récupération (un semoir ou encore une charrue) ». Alain conclut en expliquant avoir été « très agréablement surpris par l’évolution du projet et par l’accueil très chaleureux ».

En savoir plus sur le projet

Ces témoignages peuvent également vous intéresser

Des bénéficiaires nous racontent leurs récoltes

Des bénéficiaires nous racontent leurs récoltes

KENYA

Joseph, coordinateur de projet en Casamance

Joseph, coordinateur de projet en Casamance

09/2018

Florette, bénévole chez SEED Foundation depuis 2013

Florette, bénévole chez SEED Foundation depuis 2013

06/2018

George, bénéficiaire du projet au Congo Brazza

George, bénéficiaire du projet au Congo Brazza

03/2018

Mentions légales
Contact
© 2018 SEED Foundation. All Rights Reserved.

SEED Foundation est un fonds de dotation composé d’entreprises et de particuliers mécènes finançant des projets issus de l’agriculture familiale menés en Afrique par des associations.

SEED Foundation
55, Bd Bineau
92200 Neuilly-sur-Seine
FRANCE
Tél : (+33)1 47 57 97 48
contact@seed-foundation.org