Intégrer des canards dans les rizières AP8-1

By 30 mai 2016Non classé

Intégrer des canards dans les rizières

47000
budget total
36
mois d'action
11
du projet est financé par SEED Foundation
Localisation
Sénégal – Casamance, Ziguinchor et Bignona
Dates du projet
Mai 2016 – avril 2019
Partenaires
Afrique en Vie et AGADA
Bénéficiaires

10 membres de l’association AGADA seront formés à l’agroécologie et au suivi de l’action et 6 paysans-relais seront formés par ces membres et formeront à leur tour 90 agriculteurs.

Cœur du projet

Des sols dégradés et un manque de structuration

Depuis la sécheresse des années 70, le secteur agricole de Ziguinchor se heurte aux contraintes de production suivantes : les terres sont dégradées par la salinisation et l’érosion, les rendements agricoles sont insuffisants pour dégager des revenus complémentaires et la diversification alimentaire est faible. S’ajoutent à cela les contraintes organisationnelles : absence de structuration des producteurs, manque d’organisation et de concertation des filières dès l’étape de stockage et jusque celle de commercialisation.

L’agroécologie pour restaurer les sols et les perspectives de revenus

Le projet vise à sensibiliser et former des populations aux techniques de l’agroécologie pour la revitalisation des rizières et des sols arables. Ces formations s’organiseront à partir de transfert des techniques et des compétences suivantes : pratiquer des cultures maraichères agroécologiques de contre saison pour lutter contre la salinisation des terres, produire et conserver des semences pour garantir l’autonomie et préserver la biodiversité, renforcer les capacités des groupements féminins par des formations à la gestion, à la vulgarisation de l’écologie.

L’intégration de canards dans les rizières

En prenant exemple sur Bernard Poujol, riziculteur français, le projet propose de tester cette technique innovante : intégrer des canards dans les rizières. Ceci présente de nombreux avantages comme la suppression des intrants chimiques, les canards se chargeant de nettoyer les rizières des mauvaises herbes et des insectes. Les canards apportent également des revenus complémentaires aux producteurs.trices par leur vente en fin de saison.

Principales actions

 Formation

Former les agriculteurs aux pratiques agroécologiques plus productives et durables par le biais d’un champ-école avec des formations telles que l’introduction de canards dans les rizières et des techniques de maraîchage en saison sèche.

 Structuration

Organiser le mouvement paysan en coopératives en réalisant des formations à la création et gestion des futurs centres de stockage, coopératives et des unités participatives de transformation du riz.

 Vente

Organiser la commercialisation dans les zones rurales et urbaines par le regroupement et le stockage des productions, la transformation des produits etc.

Sur le terrain, je passe de longues journées en compagnie des villageois. On discute et on organise la campagne rizicole 2017, ça fait plaisir de voir à quel point ils sont motivés.

Mary-Lois, volontaire en Service CiviqueEn mission d’un an au Sénégal

La technique mise en place par Bernard Poujol est très ingénieuse et Malick, membre d’une ONG au Sénégal en stage à ses côtés, semble s’être très bien familiarisé avec la technique et les cannetons ! Il est prêt à partager son savoir.

Anabelle, salariée de SEED FoundationEn visite sur la rizière dans le sud de la France

On attend un projet qui a de la force !

Une rizicultrice du projet

Résultats attendus

90% des producteurs bénéficiaires du projet utilisent les pratiques agroécologiques dans les parcelles de riz d’ici 2019
80% des producteurs utilisent au moins 3 techniques de défense et de restauration des sols d’ici 2019
 95% des ménages bénéficiaires ont augmenté d’au moins 30% leurs revenus par rapport à la moyenne de base d’ici 2019

Ces projets pourraient également vous intéresser

Appuyer les transformatrices de tomates

Appuyer les transformatrices de tomates

BÉNIN

Regrouper les transformatrices de tapioca en coopératives

Regrouper les transformatrices de tapioca en coopératives

BÉNIN

Transmettre des techniques culturales par des films

Transmettre des techniques culturales par des films

BURKINA FASO

Produire et consommer local et biologique

Produire et consommer local et biologique

SENEGAL

2 Comments

Mentions légales
Contact
© 2018 SEED Foundation. All Rights Reserved.

SEED Foundation est un fonds de dotation composé d’entreprises et de particuliers mécènes finançant des projets issus de l’agriculture familiale menés en Afrique par des associations.

SEED Foundation
55, Bd Bineau
92200 Neuilly-sur-Seine
FRANCE
Tél : (+33)1 47 57 97 48
contact@seed-foundation.org