Bilan du projet céréales locales au Sénégal AP7-3

By 1 octobre 2018Non classé

Bilan du projet de valorisation des céréales locales au Sénégal

300000
budget total
36
mois d'action
7
du projet est financé par SEED Foundation
Projet

Valoriser les céréales locales

Localisation

Sénégal, région de Thiès

Dates du projet

Février 2015 – janvier 2018

Partenaires
SOL et la FONGS

Retour sur l’ambitieux projet mené par SOL et la FONGS au Sénégal dans la région de Thiès dont l’objectif était de renforcer la souveraineté et la qualité alimentaires ainsi que l’emploi rural au Sénégal par la réduction de la dépendance aux importations de blé.

L’objectif était de réduire la dépendance des boulangers et productrices de beignets à la farine de blé dont le prix est volatile car exposé aux variations des cours mondiaux ainsi que de la perte de qualité nutritive du pain dont la composition est modifiée pour palier le coût croissant du blé. D’autant plus que les producteurs de céréales locales (mil, maïs,…) écoulent leur production à prix peu rémunérateur.

Le plan d’action consistait à agir sur toute la filière :
• En soutenant la production céréalière et la création de débouchés pour accroître la disponibilité en céréales locales de qualité
• En formant les boulangers et les productrices de beignets à intégrer la farine de céréales locales dans leurs recettes
• En créant un environnement socio-politique favorable à la consommation de préparations à base de céréales locales en substitution au blé

42% d’augmentation des rendements des exploitations familiales

Si les rendements agricoles ont augmenté entre 2014 et 2017, les aléas climatiques et les attaques d’insectes n’ont pas permis d’augmenter autant que souhaité les revenus des familles. L’augmentation des rendements a principalement servi à assurer la sécurité alimentaire des familles sur les années difficiles.
« La formation reçue en agriculture raisonnée a favorisé d’une part une meilleure gestion des déchets, une amélioration de nos rendements et un échange d’expérience entre producteurs sur la mutualisation de nos savoirs. » – Vice président de l’association d’agriculteurs EGAK
Les producteurs dans le cadre du projet toujours eu des meilleurs résultats que leurs voisins ce qui encourage souvent ces derniers à s’inspirer des pratiques apprises.

80% des transformateurs formés substituent quotidiennement le blé par des céréales locales dans leurs productions

80% pratiquent systématiquement l’incorporation de 20 à 30% et environ 50% des boulangers formés pratiquent l’incorporation d’au moins 30% de céréales locales.
« C’est grâce à l’expérience acquise lors de ces formations que j’ai obtenu le Diplôme d’Excellence au Forum Régional des innovations Mil/Sorgho » raconte Mbaye.
Le Diplôme est exposé dans sa boutique : il a été classé Deuxième du concours grâce aux recettes/techniques du projet. Depuis les formations de 2015, il a donc arrêté de produire du pain 100% blé !

20% d’augmentation des bénéfices pour les transformatrices et 60% pour les boulangers

L’amélioration des conditions de travail pour les boulangers a permis une large augmentation de leurs revenus. Pour les femmes, si les recettes sont bien assimilées, l’activité n’est pas encore perçue à son plein potentiel de création de revenus par toutes les femmes.
« J’ai trouvé les formations intéressantes et les beignets sont très bons. J’apprécie de faire ces beignets à partir de la production de mon mari. J’achète chaque jour 1 kilo de farine de céréales locales sauf le dimanche, jour de marché ou j’achète 2 kilos. Les consommateurs préfèrent les beignets à base de maïs. Je préfère aussi car je trouver que la farine de mil nécessite plus d’huile que la farine de maïs. Je vois régulièrement les autres femmes transformatrices, à la fin du mois, lors de nos rencontres on s’encourage, on parle du travail et de nos contraintes ». – Ncodou

96% des consommateurs de pains et beignets sont satisfaits des produits à base de céréales locales.

Près de 80% des consommateurs rencontrés en 2017 consomment du pain à base de céréales locales tous les jours depuis au moins 6 mois. Pour les beignets, le ratio est de 73,3%.
Les consommateurs de pain et de beignets sont satisfaits à 96% des produits qui leur sont offerts (dont 64% très satisfaits). 64% des consommateurs de pain et 93% des consommateurs de beignets pensent que ces produits à base de céréales locales sont de très bonne qualité comparativement au pain à base de blé et près de 100% pensent qu’ils sont au moins aussi bons.

Découvrir les fiches recettesEn savoir plus sur le projet

Ces projets pourraient également vous intéresser

Professionnaliser les pratiques apicoles

Professionnaliser les pratiques apicoles

CONGO BRAZZA

Valoriser les céréales locales

Valoriser les céréales locales

SENEGAL

Développer la saliculture solaire

Développer la saliculture solaire

GUINÉE BISSAU

Booster la filière d’huile de palme

Booster la filière d’huile de palme

SENEGAL

Mentions légales
Contact
© 2018 SEED Foundation. All Rights Reserved.

SEED Foundation est un fonds de dotation composé d’entreprises et de particuliers mécènes finançant des projets issus de l’agriculture familiale menés en Afrique par des associations.

SEED Foundation
55, Bd Bineau
92200 Neuilly-sur-Seine
FRANCE
Tél : (+33)1 47 57 97 48
contact@seed-foundation.org