Filtres

Filtrer les résultats
Retour à l'accueil des actualités


PME membres


Actualités

Entretien de capitalisation avec Alain Kasriel d'Univers-Sel

02/02/2018

SEED Foundation est en étroite collaboration avec le PAFAO pour capitaliser sur les projets qu'il a soutenu afin qu'ils puissent inspirer de nouveaux porteurs.

Cet entretien entre dans cette démarche en rappelant le contexte, les actions mises en oeuvre, les résulats notables et les perspectives d'appropriation et de réplication à moyen terme.

 

Alain Kasriel

 

Le pojet d'Univers-Sel en Guinée Bissau avait pour but de remplacer progressivement la cuisson des saumures par une technique solaire sur bâches, en utilisant le soleil et le vent pour remplacer le bois de cuisson. Cette technique est une adaptation simplifiée de celle utilisée dans les marais salants de Guérande et est facilement appropriable par les productrices.

 

Voici un extrait des propos recueillis par Hélène Basquin Fané du CFSI :

 

Pourquoi la production artisanale n’est-elle pas durable ?
Sur toute la frange côtière qui va de la Sierra Leone au Sénégal, la technique de production de sel est la cuisson des saumures. Nous avons estimé qu’il faut environ trois tonnes de bois pour produire une tonne de sel. Pour la seule Guinée Conakry, étant donné que plusieurs milliers de tonnes de sel sont produites de cette façon, cela correspond à plusieurs centaines d’hectares de mangrove qui partent en fumée chaque année.
Autres inconvénients de cette technique : le temps de cuisson. Les femmes inhalent pendant des heures des vapeurs toxiques et elles ne peuvent avoir d’autres activités les jours de production du sel.


Quelles sont les alternatives ?
Sans bouleverser les modes traditionnels de production, il s’agit de remplacer la cuisson par un système solaire de cristallisation sur des bâches en plastique, inspiré des marais salants où les bassins naturels réchauffent l’eau et la filtrent. Nous avons élaboré cette alternative avec les producteurs des zones de mangrove de Guinée Conakry.

 

Retrouvez l'entretien complet

 

En savoir plus sur le projet