Mali - Pays Dogon



 Vivre et travailler en Pays Dogon


 Mali - Plateau Dogon


Contexte

Confronté à une désertification croissante, une forte croissance démographique, une pauvreté endémique, des prix alimentaires élevés, une faible productivité agricole, des difficultés d’accès à l’eau, le Mali doit faire face à des crises alimentaires chroniques.
Bien que 70% de la population vive de l'agriculture, le pays peine à produire de quoi nourrir sa population.

La région du Pays Dogon, située au centre du pays et connue pour son patrimoine culturel et naturel exceptionnel, demeure une des zones les plus pauvres du Mali. Ce plateau aride et rocheux, soumis à des conditions géo-climatiques extrêmes, ne se prête guère à l’agriculture et seule une petite partie des terres sont cultivables.

Pour faire face au déficit de production céréalier de la région, à l'insécurité alimentaire chronique et à l’exode croissant des actifs vers les villes, des initiatives sont prises pour développer le maraîchage et l’irrigation des terres.

A Dièye, petit village isolé, SEED Foundation aide la population à mettre en place des jardins maraîchers afin de lutter contre la désertification et de favoriser l'autosuffisance alimentaire des familles.


Résumé du projet

Objectifs

L’objectif du projet est la création d’une zone de maraîchage par goutte à goutte dans le village de Dièye dans le but d'améliorer l’équilibre alimentaire de la population et de lutter contre l’exode rural des jeunes.


Dans une région où la pluviométrie est insuffisante pendant la saison humide et inexistante 8 mois de l’année, l’irrigation par goutte à goutte permet de faire du maraîchage en économisant l’eau de façon notoire.

Les bénéfices du projet seront multiples : augmentation des récoltes, diversité de l’alimentation grâce à la production de légumes, revenus supplémentaires grâce à la vente des cultures maraîchères,…


Actions


Le projet prévoit :


  la construction du puits :
- suite à une étude géophysique, creusement du puits, construction du château d’eau et installation de la pompe alimentée par des panneaux solaires : 
l’eau est distribuée par gravité à partir d’un château d’eau surmontant un puits à grand diamètre alimenté par une pompe solaire ;
- formation de la population sur la potabilité de l’eau et l’hygiène autour du puits.

  une zone de maraîchage :
- aménagement des terrains à exploiter, mise en place du goutte à goutte et mise en œuvre des cultures ;
- formation de responsables locaux pour la mise en place puis le démontage des tuyaux, l’entretien du système,… ;
- initiation de la population aux techniques de maraîchage : semis, repiquage, fabrication du compost,etc...

  la mise en place d’un comité de suivi et initiation à la gestion et au fonctionnement collectif
- le projet s’appuie sur la mobilisation, financière et physique, du village et des villageois ; 
- mise en place d'un comité pour organiser et suivre les travaux puis pour gérer le projet (entretien du matériel, réhabilitation des ouvrages,…).


  le suivi des activités de maraîchage, de la production, de la commercialisation des cultures et des ventes.

Bénéficiaires



L’ensemble des habitants de la Commune rurale de Dièye, soit 1000 personnes.

Chaque famille disposera d’une parcelle dont la taille sera proportionnelle au nombre de membres de la famille.


Fiche projet

Pays : Mali

Objet : Création d'une zone de maraîchage avec arrosage par goutte à goutte

Bénéficiaires : 1000 habitants de la commune de Dièye

Durée du projet : Octobre 2010 - septembre 2012

Partenaire : Fédération Ensemble

Etat d'avancement :



Localisation :