Burkina Faso - Développer la filière volaille locale


Soutenir les femmes pour un développement de la filière volailles locales


Burkina Faso - Boussé

Contexte

L’économie de la commune rurale de Boussé, proche de Ouagadougou, repose essentiellement sur l’agriculture, qui constitue la principale source de revenus. Toutes les familles pratiquent une activité complémentaire d'élevage, Boussé bénéficiant de la proximité de la capitale où la majorité des consommateurs et acheteurs de volailles du pays sont concentrés. Activité traditionnellement menée par les femmes, l’aviculture constitue une source complémentaire de revenus, d’autant plus importante pour des familles qui sont touchées de plein fouet par la pauvreté.

Cependant, le faible niveau technique des productrices et le manque de moyens limitent fortement leur production : forte mortalité des poussins, manque d'accès aux services de santé animale, faibles capacités de commercialisation et de négociation.

Dans ce contexte, SEED Foundation a décidé d’apporter son soutien à une initiative visant à améliorer les revenus des femmes avicultrices tout en développant l’approvisionnement de Ouagadougou en poulets de chair de race locale de qualité.


Résumé du projet

Objectifs

Le projet vise à créer, à Boussé, une ESOP-unité de production de poussins et de commercialisation de poulets qui assurera aux avicultrices un débouché régulier et rémunérateur pour leur production tout en contribuant à la sécurité alimentaire locale.


Une ESOP (entreprise de service aux producteurs) sera créée afin d’assurer la production des poussins et leur suivi jusqu’à l’âge d’un mois (phase la plus délicate). Ces poussins seront ensuite vendus aux femmes à crédit qui devront à leur tour assurer l’élevage des poussins pendant 3 mois. L’ESOP se chargera ensuite d’écouler la production des poulets sur le marché de Ouagadougou, en proposant des prix intéressants aux productrices.
L’ESOP se chargera également de former et d'accompagner les productrices qui pourront, grâce au projet, tirer profit de la forte demande en poulets sur Ouagadougou et verront leurs revenus augmenter, tout en disposant régulièrement de viande pour nourrir leur famille.


Actions

  Mettre en place l'ESOP-unité d'élevage des poussins :

- formalisation juridique de l’ESOP : montage simplifié, puis ouverture progressive du capital pour intégrer les productrices et salariés dans la gouvernance,

- achat du terrain, construction du bâtiment d’élevage des poussins et achat du matériel d’incubation et d’élevage,

- achat du premier lot de poules et de coqs reproducteurs et lancement de la production des poussins.

 Lancer et développer l’activité des productrices :

- formation des femmes bénéficiaires sur la conduite d’élevage,

- contractualisation entre l’ESOP et le groupe de femmes (prix des poussins, conditions de vente à crédit, prix de rachat des poulets, modalités de livraison et paiement),

- accompagnement technique des productrices pour la construction des poulaillers puis la mise en place et le suivi de leur élevage,

- livraison par l’ESOP des poussins aux productrices.


 Développer la commercialisation des poulets :

- prospections sur le marché de la volaille à Ouagadougou : construction par l'ESOP d'un réseau de clients sérieux pour une commercialisation avantageuse de la production,

- achat des poulets aux femmes après 3 mois d’élevage (devront vendre au moins 75% des poussins reçus et pourront commercialiser ou consommer le reste) et commercialisation par l’ESOP,

- remboursement des crédits par les productrices qui pourront ensuite continuer leur production sans crédit ou mettre en place des nouveaux crédits pour développer leurs activités.

Bénéficiaires


Bénéficiaire directs : 80 femmes avicultrices de Boussé, choisies notamment pour leur esprit d’initiative et leurs faibles revenus.

Bénéficiaire indirects:

- les 500 membres des familles des bénéficiaires (amélioration des conditions de vie)

- les salariés de l’ESOP (opportunités d’emplois crées)



Fiche projet

Pays : Burkina Faso

Objet : Développement innovant de la filière volailles locales dans les villages ruraux

Bénéficiaires : 80 femmes avicultrices de Boussé

Durée du projet : janvier 2013 - décembre 2014

Partenaire : Centre International de Développement et de Recherche

Localisation :



Témoignage de Karine, bénéficiaire du village de Kikilma, commune de Boussé