Mozambique - Développement d'une filière maraîchage durable à Maputo


Développement d'une filière maraîchage agroécologique

Mozambique - Maputo

Contexte

Au Mozambique, 34% des familles se trouvent en situation chronique d'insécurité alimentaire. Face à l'augmentation et à la volatilité des prix alimentaires mondiaux, il est donc urgent de développer la production locale d'aliments, vendus à des prix accessibles à la population, dans la capitale, Maputo, et ses environs.

L'agriculture urbaine représente déjà une activité importante à Maputo : elle concerne 2 000 hectares et environ 20 000 familles de producteurs, qui produisent principalement des légumes vendus sur les marchés locaux.
Cependant, la plupart de ces agriculteurs ont tendance à pratiquer la monoculture (surtout choux et salades) et utilisent de plus en plus de pesticides chimiques, au préjudice de l’environnement, de leur santé et de celle des consommateurs.

Dans ce contexte, SEED Foundation a décidé de soutenir un projet qui vise à augmenter la production locale, tout en encourageant les agricultrices et les agriculteurs à utiliser des techniques agro-écologiques, plus respectueuses de l’environnement et de la santé.


Résumé du projet

Objectifs

Le projet vise à stimuler le développement d’une filière de maraîchage agro écologique dite « légumes sains » dans la ville de Maputo afin de :


- contribuer à réduire la pauvreté chez les petits producteurs urbains,
- réduire les impacts négatifs sur l'environnement,
- améliorer la qualité des produits alimentaires vendus à Maputo.

Réalisé en étroit partenariat avec, d’une part, les services publics d'appui à l'agriculture (Mairie et Ministère de l'Agriculture), et d’autre part, les producteurs et leurs organisations, le projet permettra la mise en place d’une filière agroécologique durable.

Actions

  Renforcer des organisations de producteurs et mettre en place un cadre de concertation permettant aux acteurs de la filière (producteurs, fournisseurs d'intrants, commerçants, institutions publiques, etc.) de dialoguer entre eux.

 Impliquer les institutions publiques en faveur du développement de la filière :
- les capacités et les compétences des techniciens des services publics (Mairie et Ministère de l'Agriculture) seront renforcées...
- ...afin qu’ils interviennent en appui technique et organisationnel aux producteurs de la filière.

 Former les agriculteurs à la production de légumes agroécologiques, grâce à :
- l'expérimentation participative sur des champs écoles,
- un accompagnement technique individualisé. 

 Appuyer la commercialisation :
- renforcement des capacités des producteurs (promotion de leurs produits, analyse du marché, négociation des contrats),
- augmentation des points de vente (circuit courts : marchés locaux, supermarchés).

 Appui à la certification de la filière : établissement d’un cahier des charges, choix du modèle de certification, création d’un label.


Bénéficiaires

Bénéficiaires directs :
- 300 agriculteurs, qui intègrent la filière de maraichage agro écologique,
- 24 techniciens des institutions publiques d'appui à l'agriculture.

Bénéficiaires indirects :
- l'ensemble des agriculteurs de Maputo (environ 20 000 familles) qui se familiariseront aux méthodes agro écologiques de production,
- les habitants de Maputo (environ 1 million de personnes) qui bénéficieront d'un meilleur accès à des aliments de qualité, produits localement, à des prix accessibles.

Fiche projet

Pays : Mozambique

Objet : Développement d’une filière de maraîchage agroécologique à Maputo

Bénéficiaires : 300 agriculteurs et 24 techniciens des services publics

Durée du projet : janvier 2013 - décembre 2015

Partenaire Français : ESSOR

Partenaire local : Direction de l'agriculture et Conseil Municipal de Maputo

Localisation :



Témoignage d'Antonio, vendeur de légumes sains à Maputo