Guinée Bissau - Développer la saliculture solaire


Développer la saliculture solaire


Guinée Bissau - Région Oio

CONTEXTE

La région Oio est la principale zone de production de sel de Guinée Bissau (2000 à 3000 tonnes par an). La saliculture se pratique en saison sèche, de janvier à mai selon les zones et les occupations des productrices. Cette activité est exclusivement féminine et est une source de revenus importante.

Le sel est produit en Guinée Bissau par une technique fortement consommatrice de bois de cuisson (plus de 3 tonnes de bois pour produire une tonne de sel) entrainant une intense déforestation. L’activité se déroule comme suit : grattage et filtration des terres salées pour obtenir une saumure (eau saturée en sel) qui est ensuite chauffée sur des bacs métalliques posés sur un foyer en plein air. Cette technique a des impacts très négatifs sur la santé des femmes productrices (inhalation des vapeurs de cuisson) et la ressource ligneuse (coupe du bois de cuisson).

COEUR DU PROJET

Il s’agit de remplacer progressivement la cuisson des saumures par une technique solaire de cristallisation sur bâches, la saline guinéenne, en utilisant le soleil et le vent pour remplacer le bois de cuisson. Cette technique est une adaptation simplifiée de celle utilisée dans les marais salants de Guérande et est facilement appropriable par les productrices.

Voici les principaux objectifs et les actions prévues :

Renforcer les capacités d'APROSAL, le partenaire local, et des productrices de Kapatres pour leur permettre d'adopter une technique de production salicole solaire permettant d'optimiser leurs revenus tout en diminuant la pression anthropique sur la ressource en bois et en réduisant la pénibilité de l'activité.
  • Mettre en place un dispositif de pilotage, de gestion et de suivi du projet
  • Effectuer 6 missions d’appui technique et 3 de suivi
  • Former 14 productrices relais issues des sites de Kapatres seront en mesure d’assurer la démultiplication
  • Créer 7 salines écoles opérationnelles sur les sites de Kapatres
  • Toucher 70% des productrices des sites de Kapatres par la formation et la diffusion de la technique solaire
Diffuser la technique de production de sel solaire auprès des productrices des villages des deux rives du fleuve en aval de Farim.
  • Organiser 1 visite d’échanges en Guinée Conakry et 5 visites inter-sites avec les femmes des autres villages du fleuve Farim
  • Former 20 productrices relais des autres villages des deux rives du fleuve Farim
  • Installer 10 salines écoles sur ces sites
  • Toucher 40 % des femmes productrices des autres villages par le projet
Contribuer au développement de la filière sel solaire en Guinée Bissau par la caractérisation de la production et la mise en réseau des acteurs de l'ensemble des régions productrices.
  • Réaliser une étude sur la production salicole en Guinée Bissau et une analyse sur l’origine de la salinité des sols dans la zone du projet
  • Tenir 4 réunions du réseau pendant la durée du projet

BENEFICES ATTENDUS

Les impacts
  • Augmentation des revenus monétaires : 50% d'augmentation à production égale
  • Diminution du temps de travail des productrices
  • Quantité de bois de cuisson préservée sur les sites de production

Les bénéficiaires
Les bénéficiaires directs du projet sont essentiellement des femmes mandingues issues des milieux les plus pauvres de la population rurale. Le nombre de bénéficiaires directs est estimé à 500 productrices et indirectement ce sont près de cinq mille personnes qui profiteront d'un impact positif.
Fiche projet

Pays : Guinée Bissau

Durée du projet : octobre 2014 - septembre 2016

Partenaire : UNIVERS-SEL

Partenaire local : APROSAL

Localisation :



Témoignage de l'équipe du projet