Sénégal - Valorisation des céréales locales



Promotion de la souveraineté alimentaire par la valorisation des céréales locales
Sénégal - Région de Thiès

CONTEXTE

Les boulangers et les femmes « transformatrices » productrices de beignets utilisent de la farine de blé importée dans leur production ce qui les rend vulnérable aux variations des prix des cours mondiaux. De plus, la hausse des cours du blé importé conduit les boulangers à augmenter la quantité de levure chimique, ce qui représente une menace nutritionnelle au plan national.
Parallèlement, les producteurs de céréales locales écoulent leur production à prix peu rémunérateur.

COEUR DU PROJET

Voici les principales activités prévues :

Soutien aux producteurs de céréales
  • Soutien à 150 exploitations familiales dans leur production de mil et maïs : formation technique (agriculture raisonnée) et suivi ;
  • Installation de magasins de stockage et de minoteries associatives et création d’un comité de gestion.
Soutien aux boulangers et transformatrices
  • Formation de 36 boulangers et 180 « transformatrices » en panification et transformations à base de céréales locales (30% à 50% pour le pain, 100% pour les beignets, biscuits) ;
  • Renforcement des capacités entrepreneuriales, appui à l’acquisition de matériel plus adapté et appui à la commercialisation.
Sensibilisation du public et des politiques nationales
  • Campagne de promotion des produits et de sensibilisation à la substitution du blé importé ;
  • Bilans alimentaires pour 150 familles mettant et accompagnement vers des substituts à base de céréales locales ;
  • Partage et plaidoyer au niveau national.

BENEFICES ATTENDUS

Les impacts
  • 15% d’augmentation des revenus des exploitations familiales ;
  • 80% des transformateurs formés substituent quotidiennement le blé par des céréales locales dans leurs productions ;
  • 50% d’augmentation des bénéfices pour les transformatrices et 20% pour les boulangers
  • 75% des consommateurs interrogés apprécient les transformations proposées et sont prêts à les substituer aux transformations à base de blé dans leur consommation.

Les bénéficiaires
180 transformatrices et 36 boulangers ruraux seront directement touchés par le projet ainsi que 150 exploitations familiales, 3 minotiers et 3 Organisations Paysannes.
Indirectement, les consommateurs de 60 villages bénéficieront du projet et de nombreux acteurs seront sensibilisés à la problématique des céréales locales (organisations de la société civile, ministères, institutions nationales…).
Fiche projet

Pays : Sénégal

Durée du projet : février 2015 - janvier 2018

Partenaire : Solidarité

Partenaire local : Fédération des ONG du Sénégal (FONGS)

Localisation :