Togo - Création d’un circuit court de commercialisation pour le riz «Maman Zio »


CRÉATION D’UN CIRCUIT COURT DE COMMERCIALISATION D’UN PRODUIT DE TERROIR, LE RIZ «MAMAN ZIO »


Togo, cantons de Bolou et d’Agbelouve

CONTEXTE

Au Togo, la production du riz couvre à peine 40% de la consommation nationale. Le rendement de production rizicole est faible ce qui pousse les producteurs à vouloir étendre les surfaces cultivables pour améliorer les revenus tirés de cette activité. Or, la pression foncière ne permettra pas à tous les agriculteurs d’agrandir leur surface cultivée.
Dans les cantons de Bolou et d’Agbelouve, la production traditionnelle extensive, la dépendance aux intrants chimiques, la mauvaise maîtrise de l’eau et des techniques de production demeurent des freins importants au développement de la production rizicole.
Le riz est aujourd’hui vendu en paddy (non décortiqué) ou bien décortiqué dans le meilleur des cas. Cependant, dépourvus de décortiqueuse, les riziculteurs sont obligés de se déplacer pour avoir accès à ce service payant. De plus, les prix pratiqués sont généralement peu favorables aux agriculteurs et le riz non décortiqué comporte peu de valeur ajoutée. Ainsi, les familles rurales de la zone, souvent dépendantes de cette culture, tirent un maigre revenu de cette activité et s’enferment dans la précarité.

COEUR DU PROJET

Le projet vise à améliorer la production et à valoriser les plantes locales, notamment les légumes feuilles et les plantes locales de brousse. Pour cela, le renforcement des compétences, via les techniques agroécologiques, permettra aux maraîchers d’améliorer leur production de légumes feuilles, sur les plans quantitatifs et qualitatifs, et ainsi d’augmenter leurs revenus.

Voici les objectifs :

Approfondir et démultiplier la pratique du « système de riziculture intensif »qui vise à améliorer les rendements de la riziculture de plus de 60% ce qui permettra une meilleure valorisation des surfaces agricoles utilisées par de nouvelles pratiques culturales manuelles et améliorées et par un aménagement des parcelles. Cette pratique limitera la surexploitation des terres.

Promouvoir l’association de l’agriculture et de l’élevagece qui permettra de générer de nouveaux revenus pour les populations par la vente d’animaux ainsi que d’optimiser la rentabilité de leur exploitation en diminuant leurs besoins en intrant en les remplaçants par de la matière organique.


Étendre et vulgariser une pratique de transformation locale : l’étuvage, technique qui en plus de conserver toutes les qualités nutritives du riz créera de la valeur ajouté à la matière première et garantira ainsi une rémunération plus importante aux producteurs. Le riz sera ensuite commercialisé sous la marque « Maman Zio », label doté d’un cahier des charges précis.


BENEFICES ATTENDUS

Les impacts
  • Rendement à atteindre de 4t/ha sur au moins 50ha exploités
  • 562 ménages utiliseront de la matière organique pour la production de riz
  • 100 tonnes de riz seront étuvés sur 3 ans
  • Au moins 50% des clients consommateurs de la marque Maman Zio seront satisfaits de la qualité du riz

Les bénéficiaires
15 villages des cantons de Bolou et d’Agbelouve et plus précisément aux 1125 ménages qui pratiquent la riziculture soit bénéficiaires directes.
Fiche projet

Pays : Togo

Durée du projet : mars 2017 - février 2020

Partenaire : Elevages sans Frontières

Partenaire local : GRAPH & ESF Togo

Localisation :